News

VALENS réalise une première dans le logement social avec l’installation de pavillons modulaires en bois

Le 19 avril, VALENS, avec l’entrepreneur secondaire Lamcol, s’est occupé de l’installation d’un module résidentiel préfabriqué dans la Cité Modèle à Laeken. C’est le deuxième bâtiment d’une série de trois avec un total de 20 habitations de qualité. VALENS est la première entreprise en Belgique à appliquer cette technique de préfabrication en bois dans le logement social.

Les trois bâtiments, conçus par le Bureau d’Études et Architectures Urbaines (BEAU), sont composés de modules préfabriqués en bois de grande qualité assemblés en usine et prééquipés en techniques spéciales par VALENS. De cette façon, nos équipes ne sont pas dépendantes des conditions météorologiques et le squelette peut être assemblé rapidement, le temps de construction étant ainsi réduit de près de moitié.

Le projet ‘design & build’, réalisé pour la Société de Logement de la Région de Bruxelles-Capitale, intègre deux systèmes de structure bois. Il s’agit d’une part de modules préfabriqués en 3D en CLT et, d’autre part, de cadres 2D en ossatures bois.

Le défi majeur de ce projet réside dans la préparation. Tout a dû être bien pensé à l’avance pour que la préfabrication et la coordination entre l’usine et le chantier soient parfaitement en phase. Les travaux ont débuté en novembre 2020 et s’achèveront fin 2021.

Pierre Wéry, administrateur délégué de VALENS à propos de cette réalisation : “Ce projet très ambitieux est remarquable à plusieurs niveaux : il répond exactement aux ambitions de VALENS et d’Eiffage dans le domaine des projets bas carbone et permet de poursuivre avec succès les objectifs d’économie circulaire puisque les matériaux utilisés ainsi que le concept permettront un recyclage (essentiellement le bois), thème cher à VALENS qui a déjà obtenu le prix Be Circular précédemment !”

Bravo à nos équipes pour cette réalisation emblématique ! Vivement de nombreuses belles réalisations dans le domaine de la construction bas carbone !

Crédit photos : Marc Detiffe